Historique

’est en 1901 que Clair GARNIER, éminent professeur de Mathématiques à l’Ecole Centrale de Paris, acquiert un terrain au 8 avenue Duval Le Camus
et y construit la propriété familiale (toujours existante au 6 avenue de Suresnes).

De retour de la 1ère guerre mondiale, ses fils Aristide et George GARNIER créent en 1919 la société AG GARNIER & Cie et construisent à l’ouest du terrain une usine et des ateliers. Ils se consacrent à différentes activités dans les domaines de la mécanique et de la chimie avant de se spécialiser
dans les produits d’hygiène (savons de toutes sortes) et leurs appareils de distribution. En 1950, tous les wagons SNCF munis de toilettes sont équipés de distributeurs GAG en laiton chromé.

Après la 2ème guerre mondiale, au décès des deux frères, c’est Jack GARNIER, fils de George, qui reprend l’affaire assisté de ses frères et cousins et la développe.

En 1987, son fils Georges GARNIER reprend la société et la réoriente totalement. L’usine et les ateliers, démodés et déplacés dans ce quartier résidentiel, sont transformés en un immeuble de bureaux moderne où sont installés les sièges sociaux des différentes sociétés du nouveau propriétaire : GIBA (Bureau d’Ingénierie et d’Architecture), GISOBAT (Second œuvre du bâtiment), ROGARIM (Marchand de biens), GIDAC (Mobilier professionnel)….

En 1997, c’est sa fille Olivia GARNIER de GABRIAC qui reprend la direction de la société AG GARNIER et l’oriente vers la gestion de patrimoine immobilier dans une société filiale, AGAM, qui loue des appartements et villas.

La gestion des entreprises du groupe est assurée aujourd'hui par Nathalie REALLAND. Assistante de Georges GARNIER dès 1988, elle le secondera efficacement dans le développement de GIBA puis d’AGAM, apportant ses compétences de gestion pendant de nombreuses années.
Elle créée en 2008 le Centre d’Affaires AGAPEA Garnier, dont elle assure aujourd'hui la direction générale.